25/3/2015 - MOPTI, LA VENISE MALIENNE

MOPTI, la Venise malienne

"Ce n'est pas pour rien qu'on a surnommé Mopti "la Venise du Soudan" : toutes ses activités sont plus ou moins liées à la vie du fleuve et au rythme de ses crues. Les Bozos qui sont les plus anciens occupants du lieu, fabriquent à la main ces longues et merveilleuses pirogues que l'on voit fendre silencieusement les eaux et dont certaines sont capables de transporter des tonnes de marchandises. Peuple de pêcheurs et de chasseurs, ils sont les "maîtres de l'eau" traditionnels de toute la région. Dans cette zone de confluence des eaux noires et des eaux blanches, on rencontre des ethnies de diverses origines, des plus claires aux plus sombres. Après les Bozos, les plus anciennes sont les Songhaïs et les Peuls. Les Bambara et les Dogons n'y sont venus que plus tardivement. Toute la région de la Boucle du Niger constituait autrefois, dans sa partie ouest, un véritable réservoir des richesses du pays en matière d'agriculture, d'élevage, de pêche et de chasse, sans parler des traditions religieuses et culturelles. L'homme y vivait à l'aise et l'artisanat traditionnel y était particulièrement développé. Le Macina, où les Peuls vinrent se fixer jadis en raison de la richesse de ses pâturages, est situé au cœur de cette région dont Mopti est l'un des fleurons".  Amadou Hampâté Bâ. Amkoullel, l'Enfant-Peul

C'est sa situation au confluent du Niger et de son affluent le Bani qui lui vaut cette appelation.  Mais pas seulement.  Ville cosmopolite, on y retrouve presque toutes les ethnies présentes au Mali: Bozos, Peuls, Songhais, Bambaras, Dogons, Marakas, Touaregs. vivant dans une cacophonie joyeuse sur les berges des rivières.  Fondée au XIXième siècle, la ville s'appelait alors Sangha, ce qui signifie "lieu de rassemblement". Si son nom a changé, elle n'en garde pas moins son identité

NOTRE ADRESSE

Cortil Gerardine,1/003

1348 Louvain La Neuve

Belgique

NOTRE TELEPHONE

+ 32 (0) 10.24.86.22

QR CODE

Qr code

NOTRE EMAIL