Santé

 

D’après les meilleures estimations dont on dispose pour le Mali, entre 3.500 et 3.800 femmes et filles meurent chaque année suite aux complications imputables à la grossesse. C'est inacceptable, surtout si l'on sait que la plupart de ces décès peuvent être évités à l’aide de services de soins de santé, efficaces par rapport aux coûts.
(Extrait du rapport du MNPI-Maternal and Neonatal Project Index)

Le Projet DAKAWOMINA vise à mettre en place toutes mesures susceptibles de combattre cette "fatalité".

Comme nous avons pu le constater lors de nos différents séjours, l'accès aux soins de santé dans les villages les plus éloignés de la zone sahélienne est pratiquement inexistant.

Cette absence de structures est particulièrement dramatique en ce qui concerne la santé de la maternité et de la petite enfance, car si globalement le pays enregistre une amélioration, cette région accuse un déficit important en la matière. De nombreuses femmes meurent encore trop fréquemment lors de leur transfert vers un Centre de Santé trop éloigné et difficilement accessible.

Nous essayons de répondre aux demandes des villageois pour l'amélioration de leur santé et en particulier de la santé de la maternité et des jeunes enfants. Cela passe également par l'éducation, l'accès à l'eau et les initiatives visant à améliorer les conditions de vie par le développement d'activités génératrices de revenus et de lutte contre l'insalubrité.

 

                                                                                                       

Education

L'éducation, la formation des adultes, l'alphabétisation et la sensibilisation sont autant de moyens à développer pour accéder à une meilleure santé pour tous.  C'est dans cette optique que nous soutenons les écoles rurales de Dakawomina et de Néné et les initiatives d'alphabétisation et de formation du Centre APECF à Fatoma.

Accès à l'eau

L'eau est source de vie mais aussi essentielle à la santé. Bien que la construction de puits ne soit pas notre objectif premier, il nous a semblé évident de répondre positivement à la demande des villageois de Soula Ouro pour les aider à construire un puits qui permettra à près de 4.500 Peuls et à leur bétail d'avoir de l'eau potable et de financer la remise en état d'une pompe à eau pour le Centre de Santé de Nia Ouro .

Soutien aux initiatives des femmes

Par les initiatives génératrices de revenus, les femmes deviennent plus indépendantes et peuvent mieux prendre leur santé en charge. C'est ce qu'a bien compris l'APECF à Fatoma . Le Centre offre aux femmes inscrites des cours d'alphabétisation ainsi que des formations pour diverses activités artisanales.

 

06/10/2015 SANS VOUS TOUS, CETTE JOURNéE N'AURAIT PAS PU ÊTRE POSSIBLE.

5 octobre, le 4 c'était hier!
Superbe journée grâce à votre participation. Vous avez été nombreux à participer à notre journée de Solidarité pour le Mali et nous vous en remercions chaleureusement au nom des populations maliennes. Nous tenons aussi à remercier nos amis qui ont été empêchés par des impératifs de la vie (naissance, décès, maladie) nous savons qu'ils étaient de tout cœur avec nous.
Nous tenons à remercier tout particulièrement les musiciens, Ismaël et tous les bénévoles qui ont fait de cette journée un moment exceptionnel.
Nous voulons citer:
- Jean-François (chef chez Altérez-vous, café citoyen à Louvain la Neuve) qui nous a préparé les sauces et les pâtes pour le plus grand plaisir de nos papilles gustatives
- Akoostill pour avoir enchanté nos oreilles pendant le lunch
- Ismaël qui a envouté l'assistance pendant la "Céremonie du Thé" tout en refaisant le monde avec un humour digne des grands griots.
Les groupes Saxodermistes, Reloaded et le Thyle's band qui ont terminé cette journée par un concert UNIQUE!.
ZIENAB pour le délicieux apéritif malien (jus de bissap et de gingembre) qui a apporté une note d'exotisme
MAIS AUSSI:
Leaticia, Samuel, Audrey, Benjamin, Aline, Viviane, Marie-Paule, François, Catherine, Annie L., Brigitte S., André, Nicole, pour leur aide efficace
Thomas pour la Sono
Et les membres de l'association: Brigitte (pour ses pensées positives), Philippe, Françoise, Massimo, Jean-Pierre, Michel, Linette, Sophie et Laurent.
Le risque qu'on prend en listant ainsi les aides, c'est d'oublier quelqu'un, alors, notre toute grande reconnaissance à tous les oubliés.
SANS VOUS TOUS, CETTE JOURNéE N'AURAIT PAS PU ÊTRE POSSIBLE.
Un seul regret: ne pas avoir été suffisamment disponible pour passer plus de temps avec chacun d'entre vous.

NOTRE ADRESSE

Cortil Gerardine,1/003

1348 Louvain La Neuve

Belgique

NOTRE TELEPHONE

+ 32 (0) 10.24.86.22

QR CODE

Qr code

NOTRE EMAIL